Quand la réalité rencontre le virtuel…

Collaborer au lancement de la première salle de jeux en réalité virtuelle de Limoges, c’est une immersion joyeuse dans l’univers du jeu, la découverte d’une autre réalité, celle où tout semble possible. Pour son lancement, Cédric a fait confiance à Graphithéine et l’originalité de son approche nous a fait repoussé nos frontières et a bousculé nos évidences.

Ainsi est né un logo et un univers graphique atypiques entre rétro et futurisme. Un brin décalé, voir déjanté. 🙂

 

Client

LaRustine VR
[Limoges]

Objectif

Créer un univers de référence à l'image du porteur de projet : atypique.

Nos missions

L’identité nominale étant à elle seule originale, car liée à l’histoire du porteur de projet, le défi lancé était de relier cette singularité au domaine d’activité, qui, de prime abord, semblent ne pas pouvoir cohabiter.

Le travail de Graphithéine fut donc de se plonger non sans délectation dans les jeux en réalité virtuelle et plus spécifiquement dans l’escape game nouvelle génération. Nous sommes bien d’accord : pour comprendre le sujet, il faut le tester. 🙂 Mais le plus important finalement était de comprendre le positionnement du porteur de projet et donc par extension, de le comprendre tout court. Un passionné très sympathique et un brin déjanté : parfait pour ouvrir les chakras de la créativité.

Le logo est donc né… Il ne restait plus qu’à décliner l’univers de référence de cette nouvelle marque originale.

Rendez-vous sur le site web !

Une identité visuelle ne suffit pas à ancrer une marque dans un positionnement précis. L’univers de référence permet, entre autre, de catégoriser l’offre en l’inscrivant dans un « paysage ». Ici, il était important de renforcer la compréhension du message. Comment, en partant du concept de la rustine, faire comprendre au grand public qu’il s’agit d’une salle d’arcade et non pas d’un réparateur de vélos ?

Monter au deuxième degré nous a semblé le plus efficace. Quitte à être décalé, autant l’assumer à fond.

On s’en donne alors à cœur joie : ne pas se dégonfler, se regonfler à bloc, si t’es crevé… Tout le champ lexical de la bicyclette y est passé. 🙂 LaRustine, c’est le petit pansement qu’on colle pour mieux repartir… La métaphore est un peu facile mais efficace. Une pin’up sur un vélo bleu embarque toute une troupe de drôles et effrayants personnages tout droit sortis des jeux d’arcade…

Drôle et bizarre ? Nous vous l’accordons. Mais vous le savez bien… Nous ne sommes que les crayons numériques reliés au cerveau de nos clients… 🙂 et ce cerveau là est génialement étrange. Nous, on adore !

 

LaRustine VR a confié a Graphithéine la conception de son site internet. Une page d’accueil immersive où l’image est à l’honneur, des extraits vidéos pour faire envie, et une plateforme de réservation des sessions avec un mode panier… Des interfaces graphiques entre ombres et lumières, où les univers des jeux cohabitent dans un contexte rétrofuturiste.

Qui dit ouverture d’un commerce dit inévitablement enseignes et vitrines. Puisqu’il est question d’une image de marque forte et assumée dans son originalité, autant le crier sur les vitrines.

Graphithéine a travaillé à la conception de la vitrophanie en alliant l’informatif au concept. L’accroche visuelle et textuelle permet d’attiser la curiosité, de faire poser des questions, d’alpaguer le passant.

Pour l’intérieur, nous avons proposé un habillage total du mur des salles d’escape game, projetant le client dans le jeu avant même d’y pénétrer. Un effet teasing pour accentuer l’excitation des équipes, parées pour l’immersion totale dans l’espace. Les images sublimes de Backlight Studio, les créateurs du jeu, se suffisent à elles-même pour faire sensation.

Pour faire connaître LaRustine VR, on saupoudre d’annonces presse magazines et journaux… Une déclinaison graphique pour l’imprégnation de la marque.

Pour prospecter et toucher la cible des gamers et passionnés, Graphithéine a réalisé une série de clips vidéos, propulsés sur les réseaux sociaux. L’animation vidéo permet une meilleure visibilité sur les réseaux en accrochant le regard. Dans ce cas précis, c’est aussi un bon moyen de montrer des extraits des jeux et de créer des publicités très immersives.

Arroser les rues de Limoges d’une pluie de flyers publicitaires, c’est tout l’art du street marketing qui permet d’aller à la rencontre des gens et de les sensibiliser à la nouveauté de l’offre de service ou du produit. À l’heure de l’omniprésence de la communication digitale, il ne faut pas négliger le pouvoir du papier et du « main à la main », qui reste un très bon vecteur d’image et permet une bonne mémorisation de la marque lors d’une ouverture notamment.

Graphithéine est sorti des standards pour ce flyer avec un format original, pour marquer les esprits.

Et pourquoi pas une petite carte de visite pour une marque sympathiquement décalée ? Là encore on décline le concept de communication initial et on met en exergue l’essentiel du message : l’info pratique !

Dans la continuité, nous créons un carnet de chèque-cadeaux, qui feront des heureux, sans aucun doute.

Découvrez nos autres projets