Un insigne, c’est quoi ?

L’insigne est le petit frère du logotype. Il est aussi une représentation d’une entreprise ou d’une institution mais sous la forme imagée uniquement. La pomme d’Apple, l’oiseau de Twitter, le losange de Renault par exemple sont des insignes. Il est très courant lors de la création du logotype de créer aussi l’insigne qui viendra compléter l’identité. le logotype et l’insigne n’ont pas la même vocation. Le premier porte l’intégralité de l’identité nominale, le second contient l’essence de la marque et peut-être utilisé de manière complémentaire ou indépendante sur les supports de communication.

Sigle, emblème, monogramme, idéogramme, logogramme : ancêtres ou cousins du logotype ?

Le sigle est une succession de lettres qui servent d’abréviation à une identité nominale native, comme par exemple « SNCF » pour « Société nationale des chemins de fer ». Mais le sigle n’est pas un logotype en ce sens qu’il n’est pas une représentation graphique.
L’emblème est une représentation symbolique d’une idée, d’un métier, d’une idéologie religieuse ou politique ou tout simplement d’une personne physique ou morale. Il se présente sous la forme d’une figure, d’un animal ou d’une forme colorée. L’emblème est parfois accompagnée d’une devise. On pourrait considérer que l’emblème est un des ancêtres du logotype.
Le monogramme est un emblème. Il associe plusieurs lettres des initiales d’un groupe, d’une personne ou d’une entité dans une seule et même forme, avec ou sans décoration. Autrefois, le monogramme était brodé sur le linge appartenant aux familles de haut rang.
L’idéogramme est un signe graphique, comme le hiéroglyphe, qui évoque le sens d’un mot. Il ne contient pas de lettres.
Un logogramme est un dessin qui représente un idée ou une suite de sons. Les hiéroglyphes et les caractères chinois présentent des logogrammes.

Nos autres prestations / identité visuelle