Quels sont les métiers d’une agence de communication ?

L'agence de communication regorge de savoir-faire complémentaires et néanmoins différents. On trouve plusieurs métiers dans le métier. Explications…

Besoins pluriels, compétences complémentaires

Plus l’agence est grande, plus les collaborateurs sont concentrés sur leur spécialité. Les petites structures, quant à elles, s’attachent à déployer leur polyvalence, pour répondre à l’étendue de la demande. Ceci dit, même le meilleur des couteaux suisse ne sauraient se dispenser de faire appel à des compétences complémentaires, tant l’éventail des besoins dans le domaine est large.

Casquettes et spécialités…

Voici les principaux postes qui composent notre métier :

– Chef de projet

Le métier de direction de projet englobe la prise de brief client, la transmission au directeur artistique et le suivi du dossier jusqu’à sa finalisation. Le chef de projet est un commercial qui reste en lien continu avec le client et doit s’assurer tout au long du process de création que les différents intervenants répondent bien à la demande initiale. Il doit avoir une vision globale du dossier et assure le bon déroulé des opérations jusqu’à la livraison du client. C’est souvent l’interlocuteur référent du commanditaire.

– Marketeur digital

Au cœur de la stratégie du web et des réseaux sociaux et à l’heure du « Big Data », le marketeur digital occupe un poste clef dans les agences marketing et de communication. Doué d’un sens aigü de l’analyse, il peut-être en charge de la rédaction du contenu digital, déploie les stratégies, propose des outils permettant d’augmenter la visibilité des entreprises et des marques auprès de leurs consommateurs et de leurs cibles. Spécialiste du SEO (search engine optimzation – référencement naturel) et du SEA (search engine advertising  – publicité en ligne) et maîtrisant toutes les subtilités des moteurs de recherche, options publicitaires, outils de tracking et techniques d’optimisation des conversions, il est un élément précieux pour le développement des entreprises. Il mesure les retombées des stratégies mises en place par l’analyse des statistiques et livre ses préconisations sur les futures stratégies à mener ou à affiner.

– Directeur artistique

Le métier de direction artistique est quant à lui tourné vers l’équipe créative qu’il dirige tout au long du projet. Véritable œil de lynx et toujours en veille, il confie les missions de conception, création et développement à ses collaborateurs en fonction des compétences et talents requis. Il doit garder en ligne de mire les objectifs concrets du projet et s’assurer que les propositions de son équipe créative y répondent. C’est aussi lui qui établit le planning avec accord avec le chef de projet.

– Directeur de la communication

Le directeur de la communication est le porte-parole de la société. Garant de l’image de l’agence, il veille à ce que la communication externe et interne de l’entreprise reste bien en phase avec les valeurs et les objectifs définis par sa direction.  Visionnaire et en retrait de la production, il a le recul nécessaire pour guider les choix stratégiques de l’agence.

– Média Planneur

Cette fonction est un métier à part entière dans les grosses agences, quand elle n’est pas prise en main par le chef de projet et le directeur artistique. Fin négociateur et commercial, il établit les plans médias stratégiques et dirige l’opérationnel des campagnes de communication (négociation avec la presse, la radio, la télévision, les afficheurs, les imprimeurs…), gestion du planning des différents intervenants, compte-rendus au client annonceur.

– Concepteur rédacteur

Le concepteur rédacteur est en charge de la rédaction de tous les messages des campagnes de communication et construit les lignes éditoriales. En lien avec le directeur artistique et le chef de projet, il travaille sur le fond des campagnes avant que l’équipe créative s’en empare pour travailler sur la forme. Cette fonction est souvent assumée par le directeur artistique.

– Webdesigner

Le webdesigner travaille à la conception des interfaces utilisateurs des sites web. Créatif et à l’affût des dernières tendances, il doit répondre aux objectifs du client transmis par le chef de projet et à l’axe de communication transmis par le directeur artistique. Il veille à ce que le design réponde bien à l’expérience utilisateur recherchée par le commanditaire.

– Infographiste

L’infographie, comme son nom l’indique, concerne la création graphique via l’outil informatique. L’infographiste utilise les outils et les applications lui permettant de déployer l’ensemble des supports de communication. Supports digitaux ou supports à destination de l’impression, il est en capacité de concrétiser le concept créatif prédéfini. Plaquettes, papeterie, catalogues, affiches, signalétique, publications digitales… Il doit maîtriser l’ensemble des contraintes techniques liées au cahier des charges pour permettre la bonne diffusion, fabrication ou impression des supports créés.

– Designer graphiste / Graphiste

Le designer graphiste est en capacité d’exprimer son talent créatif sur tous les médias à sa disposition. Souvent issu d’une formation artistique, le graphiste, à l’instar de l’infographiste, a une approche souvent plus créative, en étant capable d’illustrer et parfois même d’animer (motion design). Il maîtrise l’histoire de la typographie et l’histoire de l’art et apporte donc beaucoup de sens et de réflexion dans sa démarche artistique.

– Développeur / Webmaster

Le webmaster est le maître d’œuvre du site web. Il est capable à la fois de concevoir le design des interfaces utilisateurs, de rédiger du contenu, d’intégrer et de développer mais aussi d’assurer la maintenance et la veille technique. Le développeur, quant à lui, se charge de mettre en place toutes les fonctionnalités techniques d’un site. Il complète souvent le webdesigner, dont il collecte le contenu pour procéder à l’intégration et à la mise en ligne.

– Maquettiste

Plus éloigné de la création, le maquettiste est en charge de la conception des supports de communication via des logiciels de mise en page ou de mise en forme. Il collecte le matériel « textes et images » et compose d’après un gabarit validé par le directeur artistique. Il est parfois l’exécutant du graphiste ou de l’infographiste qui lui délèguent la production et se concentrent sur la création.